La première journée de parcours construits de la Le Havre Allmer Cup s’est fait attendre mais elle en valait la peine ! Il a fallu patienter jusqu’à la mi-journée pour voir la brise thermique se lever, s’établir sur le plan d’eau du Havre et atteindre les 12 nœuds. Les 26 concurrents engagés se sont élancés à 13h sur un premier parcours « banane », de 7,2 milles, suivi d’un second de 6,4 milles nautique. Vincent Biarnès (Baie de St Brieuc) s’impose sur la 1e manche du jour, tandis que Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) prend la victoire de la seconde. Après la grande course (coef 3) et les parcours du jour (coef 1), Alexis Loison (Custo Pol) conserve la tête du classement général provisoire avant jury. Le grand vainqueur de la Le Havre Allmer Cup 2018 sera connu demain, à l’issue d’une dernière journée de régate.

La 1e course du jour a été lancée dans un vent installé au 350° pour 5-6 nœuds de vent. Les concurrents ont dû composer avec un courant qui n’a fait que monter tout au long de la journée, obligeant les coureurs à recalculer leurs trajectoires à chaque instant. Plusieurs Figaro Bénéteau ont d’ailleurs dû effectuer des réparations après avoir touché les bouées. Le vent a forci et s’est stabilisé au cap 10° sur la deuxième manche, rendant les manœuvres plus physiques.

Vincent Biarnès et Charlie Dalin ont la banane !

Vincent Biarnès (Baie de St Brieuc), vainqueur de la 1e course du jour :
« Je suis très content de remporter la première manche, de renouer avec la victoire, ça faisait longtemps et ça fait toujours très plaisir. Couper la ligne en vainqueur, lever les bras, c’est top ! La deuxième manche s’est moins bien déroulée… Je n’étais pas mal parti mais j’ai eu un problème technique, mon génois s’est enroulé autour de l’étai donc je n’ai pas pu repartir au près. Ça a été dramatique, je suis reparti dernier. J’ai finalement réussi à remonter quelques places mais on va plutôt retenir la première manche lors de laquelle j’ai vraiment bien navigué. Je suis content de moi, j’ai pris un super départ et j’ai bien joué les coups tactiques, super manche ! »

Charlie Dalin (Skipper Macif 2015), vainqueur de la 2e course du jour :
« Le bilan de cette première journée de parcours côtiers est plutôt positif surtout avec une victoire sur la seconde course. C’est bien de débloquer un peu le compteur dans ce sens-là. Sur le premier départ, j’ai réparé une pénalité sur la ligne qui m’a fait partir en deuxième partie de paquet. Ça a forcément été compliqué de revenir sur la tête de flotte. On a eu de très belles conditions, du soleil et du vent plus soutenu sur la dernière. Ça fait du bien cette victoire et je suis pressé d’être demain. »

La bonne opération du jour revient à Xavier Macaire (Groupe SNEF), qui termine 2e et 8e des deux manches du jour et monte ainsi sur la 3e marche du podium provisoire. « Je suis satisfait de cette journée, notamment sur la 1emanche aujourd’hui. J’ai été régulier et ça a payé ! »

Un régime de réclamations !

Le jury de la Fédération Française de voile sera bien occupé ce soir avec pas moins de 6 réclamations à traiter ! Refus de priorité, contacts ou accrochage de bouée font partie des protestations ! Un classement général avant la dernière journée de régate sera diffusé demain, à l’aube d’une dernière journée de compétition en Baie du Havre pour les 26 concurrents de l’épreuve !

Ils ont dit :

Alexis Loison (Custo Pol)
« C’est une journée plutôt régulière pour moi… contrairement au vent ! Faire deux manches comme ça, c’est bien, surtout au vu des conditions. Sébastien était meilleur que moi et, comme il a fait une belle grande course, il fait partie des concurrents vraiment dangereux. Mais cette journée a quand même écrémé le classement pour le podium. On verra ce que la Direction de Course nous réserve comme programme pour demain.
En tout cas je suis content parce que j’avais une bonne vitesse et effectivement faire 4 et 5 c’est plutôt bien. »

Anthony Marchand (Groupe Royer Secours Populaire)
« Rien n’allait pour moi sur la première manche, il y avait peu de vent et je ne suis pas très fan de ces conditions. C’était une manche de mauvais choix où tu essaies des trucs et ça ne donne rien. Mais je me suis bien rattrapé sur la seconde : bon départ du bon côté, de la vitesse, les trois-quarts de la manche en tête… Malheureusement j’empanne un peu trop tard sur le dernier bord donc Charlie Dalin en profite pour me passer devant. Il a bien joué sur ce coup-là. Il va falloir essayer de marquer peu de points demain pour limiter la casse au classement général. »

Erwan Tabarly (Armor Lux)
« Mauvaise première manche pour moi, je me suis retrouvé dans le trafic à la bouée au vent, tout ce que je voulais éviter. Avec le courant on a été nombreux à être collés à la bouée, j’étais au mauvais endroit au mauvais moment donc j’ai dû faire plusieurs tours pour la passer et ça m’a bien handicapé pour la suite. Cette première manche était vraiment catastrophique. Ça été un peu mieux sur la deuxième, j’ai mieux navigué, j’ai pris un bon départ mais je pense que je ne suis pas parti du bon côté. Je sauve les meubles grâce à mon bon départ. Bref, ce n’était pas une très bonne journée. Il y a encore un coefficient 2 demain, donc il faut le gagner ou au moins être devant pour sauver le général. »

Charlie Dalin (Skipper Macif 2015)
« Le bilan de cette première journée de parcours côtiers est plutôt positif surtout avec une victoire sur la seconde course. C’est bien de débloquer un peu le compteur dans ce sens-là. Sur le premier départ, j’ai réparé une pénalité sur la ligne qui m’a fait partir en deuxième partie de paquet. Ça a forcément été compliqué de revenir sur la tête de flotte. On a eu de très belles conditions, du soleil et du vent plus soutenu sur la dernière. Ça fait du bien cette victoire et je suis pressé d’être demain. »

Ronan Treussart (Les Perles de St Barth)
« J’ai fait deux bonnes manches ! La première était compliquée car nous sommes partis dans très peu d’air et il y avait vraiment des possibilités de se prendre les pieds dans le tapis. Je ne suis pas bien parti sur le premier départ ce midi, sous le vent de la flotte, mais j’ai réussi à exploiter ce que j’avais de mon côté pour bien revenir à la première bouée au vent. C’était bien ! Je fais 7e et 6e aujourd’hui, je suis régulier, content, je navigue devant. Comme dirait Christian Le Pape (ndr Directeur du Pôle Finistère Course au Large), ‘pour un vieux, c’est pas mal !’ »

Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance)
« Cela fait trois manches de trois sur cette Le Havre Allmer Cup ! C’est régulier, je suis assez satisfait. Tout n’a pas été parfait, notamment les départs et enroulés de bouée, mais au final j’allais assez vite, j’ai réussi à naviguer dégagé. J’adore ces conditions où le vent est moyen, le soleil brille, le pont n’est pas mouillé ! Je prends la deuxième place au général, pas très loin d’Alexis Loison, donc c’est positif ! Je ne vais pas le laisser tranquille et je reste concentré pour demain ! »

Calliste Antoine (Sponsor Wanted)
« Aujourd’hui je suis vraiment parti sur l’eau sans pression. A l’arrivée de la première course du jour, je n’en suis pas revenu de finir cinquième ! Je n’ai pas pris un bon départ, je pars juste en essayant de suivre ma navigation sans faire attention aux autres. J’étais souvent dans les bons coups ! Les conditions me plaisaient bien, il n’y avait pas beaucoup d’air et mon vieux jeu de voile me pénalisait mois.
Après cette belle place de cinquième, j’ai eu du mal à me remettre dedans pour la suivante !
Le vent était plus soutenu et je sens que je manque de préparation dans ces conditions. En tous cas je suis super content de cette journée. »

Thomas Cardrin (Team Vendée Formation)
« Je vais réclamer au jury parce que j’ai été obligé de me mettre face au vent pour éviter les concurrents et me suis retrouvé arrêté ; ensuite Pierre Leboucher accroche la bouée à son safran, il la décroche mais comme il l’a emmenée sur plusieurs mètres elle est revenue… et s’est accrochée dans les miens ! J’ai dû sauter à l’eau pour la dégager… Donc une journée en demi-teinte ! »

Classements disponibles dans la rubrique classements du site

ante. non eget elit. Nullam diam sem, risus. venenatis, mi,