Veille de départ de la Le Havre Allmer Cup

 

A 14h demain, dimanche 17 juin, les 26 Figaro Bénéteau engagés sur la 4e édition de la Le Havre Allmer Cup prendront le départ de la première manche, un parcours de 401 milles nautiques (743 km) au départ et à l’arrivée du Havre en passant par les côtes sud de l’Angleterre. Françis le Goff, directeur de course nous détaille les conditions attendues sur les 3 jours de course :

« Les 26 Figaro Bénéteau partiront demain dans un flux d’ouest médium de 10-15 nœuds en direction de Guernesey qu’ils devraient atteindre lundi matin. Cette première section sera particulièrement technique sur l’entame de la course, avec un coefficient de marée à 90 pour le passage à Barfleur et le raz Blanchard. Cela signifie que les bateaux vont certainement longer la côte et naviguer dans les cailloux pour s’abriter du courant, pour repartir ensuite au large aller chercher le courant lors de la renverse. La stratégie sera très intéressante à suivre. Une fois la bouée Lower Heads franchie, ils partiront sur une première traversée de Manche. Le vent sera stable, toujours de secteur ouest et il faudra être vigilant au trafic de cargos, notamment au niveau du DST. Après avoir viré la cardinale Hand Deeps, les coureurs hisseront leur spi dans un vent mollissant. Le passage des deux pointes le long des côtes anglaises, Salcombe et Portland Bill, sera intéressant car ce sont des endroits soumis à un fort courant et la trajectoire des bateaux en dépendra forcément. Ils devraient atteindre les Needles Fairway à l’île de Wight le mardi en milieu de journée.

Le vent va vraiment mollir sur la deuxième traversée de Manche pour atteindre la bouée A5 d’Antifer. Ils vont buter dans une dorsale avec 2 ou 3 nœuds de vent prévus… Si la situation est trop problématique, la Direction de Course se réserve le droit d’effectuer un pointage officiel à Antifer car les vingt derniers milles dans la nuit de mardi à mercredi pourraient être très longs et très fastidieux pour les 26 concurrents.  

Les moments clés de la régate seront les approches de bouée après les deux traversées de Manche. Si le courant n’est pas bien appréhendé ou que le vent est instable, les trajectoires ne seront pas les bonnes et il peut se passer beaucoup de choses ! »

Les 26 Figaro Bénéteau quitteront les pontons du port de plaisance du Havre demain à 11h30.

elit. eleifend eget libero consequat. ipsum mi, consectetur Lorem sed